limbes
lutins
sigma
untitled

Azunis Trisla

valion
espaces

Flux RSS Facebook Twitter Deviant Art My Space

Images par StudioM6

Choix du chapitre

Présentation
001
002
003
004
005
006
007
008
009
010
011
012
013
014
015
016
017
018
019
020
021
022
023
024
025
026
027
028
029
030
031
032
033
034
035
036
037
038
039

nouvelle


Il y a bien longtemps, dans une ville dont même le nom a été oublié (du moins par certains), vivait un boucher qui lui n'est pas encore totalement oublié.

Ce boucher était bien particulier, il savait trouver de la nourriture saine dans n'importe quoi, même lorsqu’il découpait des ZOMBIES

! Bien sur cela intriguait grandement tout les habitant de cette ville (dont moi du moins j’ai oublié le nom (de la ville)).

Des fois, on pouvais entendre ce genre de discutions dans la boucherie
:

Habitant lambda : Comment fait tu boucher pour trouver de la viande saine dans ce tas de chair décomposée, que mixe tu pour nous faire de si appétissant steaks ?
Boucher : Je ne peux te le dire, ce secret se transmet de génération en génération chez les boucher de mon clan. Si jamais je te donne mon secret je devrais te couper tout les doigts de pieds !
Habitant lambda : Mais …
Boucher : Aucun « mais » ne compte, mon secret est un secret fait pour rester le plus secret des secrets.


Voila la réponse qu'obtenais la plupart des gens. Enfin presque. La partie du corps qui était menacée changeait régulièrement, selon l’humeur du jour sans doute.

Un jour deux habitants plus curieux que les autres s'embusquèrent non loin de la boucherie afin de surprendre le secret (enfin le boucher, enfin vous avez compris quoi !) afin de découvrir son secret qui est des plus secret.
Vers les minuits trente, peut après l'attaque de la ville, ils virent le boucher revenir avec deux zombies fraichement cueillis (arraché colle mieux mais est bien moins lyrique) sur les pieux de la muraille. Une fois que le boucher fut descendu dans ce cave de sa boucherie (et non pas dans celle du voisin comme certains le prétendent !), ils vinrent se placer a la fenêtre du sous sol pour voir ce que le boucher fabriquait (coupait, traficotait, changeais).

Ce soir la ils virent le secret, mais ne purent en parler car la folie s'était emprise d'eux. Depuis la seule chose qu’ils dirent en boucle jusqu'à la nuit d’après (nuit ou la ville fut détruite par une horde bien plus puissante que prévue) fut : Pompote !!!

Si vous trouver que ce texte fini en queue de poisson hé bah c'est fait exprès.

Si vous voulez savoir le secret du boucher allez lui demander je n'en sais rien (Bon courage pour le trouver).

Et si vous n'en avez rien à faire tant mieux pour vous.

Si vous n’avez pas eu le courage de lire ce texte jusqu’au bout et bien vous ne lirez sans doute pas cette phrase.

Quoique, certains ne lisent que la dernière ligne pour connaitre la fin, désolé pour vous mais la fin est quelques lignes au dessus.

Webmaster & Designer : Kerwyn Raczaron | Graphiste : Wink Santoni

Equipe de correction : Steamboat Willie, Tachiyomi, Sophie, Nono

Hébergeur : Mavenhosting

Copyright "THD", tous droits réservés

Creative Commons License

THD - La Bibliothèque est mis à disposition selon les termes d'une licence Creative Commons.